Donald Trump veut vendre un avion qui n'existe que dans Call Of Duty

Donald Trump est un blaireau, faut-il encore vous en convaincre ? Non, mais il n’empêche que l’on se délecte sans fin de ses nombreuses bourdes. La dernière en date : annoncer la vente de chasseurs « F-52 » à la Norvège. Problème, l’avion en question n’existe pas. Enfin, pas IRL…

Kevin Trump

Donald Trump veut vendre un avion qui n'existe que dans Call Of Duty

Lors d’une conférence tenue le 10 janvier l’illustre président américain a annoncé fièrement :

En novembre, nous avons commencé à livrer les premiers chasseurs F-52 et F-35. Nous en livrerons 52 au total, dont certains sont déjà arrivés avec un peu d’avance sur le calendrier.

Précisons que Mister President a fait cette déclaration en présence de la première ministre norvégienne. On a du mal à imaginer ce qui a dû se passer dans sa tête en entendant « F-52 ». Cet avion ultra futuriste équipé d’armes dévastatrices et la maniabilité extrême n’est (malheureusement) pilotable que sur une console de salon…

Une erreur pardonnable (cette fois-ci)

Donald Trump veut vendre un avion qui n'existe que dans Call Of Duty #2

Bon, alors non, Donald Trump n’est certainement pas un joueur de FPS (encore moins de Call Of Duty…). Le 45ème président des États-Unis aurait en réalité confondu le nombre total de ventes et le nom d’un autre appareil comme le F-35 Lightning par exemple.  On attend avec impatience une prise de parole de Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison-Blanche. Qui sait, on sera peut-être surpris de son explication ?

La France a besoin de toi alors Abonne-toi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de