Depuis quelques temps le gouvernement a décidé de se lancer dans un concours de trolls. Ça pourrait presque être drôle si tout ça n’était pas fait à notre compte car c’est bien avec nos impôts que sont payés les conseillers ministériels ou les députés. Après les trolls du ministère de l’intérieur sur Wikipedia, les débats …