La loi concernant le respect du temps de parole durant les élections présidentielles est très stricte : tout support ne respectant pas ces consignes risque une amende allant jusqu’à 3% de son chiffre d’affaire, soit un montant à 8 chiffres (après la virgule) pour un média aussi influent que le présent blog. Comme je n’ai …